Angine : 3 remèdes naturels (huiles essentielles, plantes sauvages...)

De nombreuses infections virales guérissent d'elles-mêmes. Les plantes viennent juste accélérer cette guérison, notamment dans les maux de gorge et angines.

Comprendre votre mal de gorge

Angine, pharyngite, laryingite... Kezako ? Et bien derrières ces termes médicaux se cachent le fameux mal de gorge, celui qui vous fait regretter chaque goutte de salive que vous avalez ! Une chose importante à retenir : vous ne pouvez pas savoir s'il s'agit d'une angine "classique" ou d'une angine plus embêtante sans avoir dévoilé votre glotte au médecin traitant ! Donc, consultez car l'infection par bactérie demande un traitement particulier et une surveillance médicale.

Précautions en cas de mal de gorge ou angine

Beaucoup d'entre nous reconnaissent tout de suite les signes d'une angine. Il ne s'agit pas d'un mal de gorge passager comme lorsqu'on a trop crié, mais bien de cette douleur constante et particulièrement aigue lorsqu'on avale la salive. Toutefois, l'angine peut être grave et même si vous reconnaissez les signes de votre angine, vos devriez consulter afin de vous assurer qu'il ne s'agit pas d'une angine grave, à streptocoque par exemple. Celle-ci est une angine bactérienne (causée par une bactérie), contrairement à l'angine courante qui est virale (causée par un virus). Lorsqu'une bactérie est en cause, il est utile de prendre un antibiotique qui a pour but d'aider à éradiquer la bactérie. Ces antibiotiques ne fonctionnent pas sur les virus ! Enfin, la bactérie peut être particulièrement méchante dans le cas d'une angine streptococcique, entraînant dans les jours ou semaines suivant l'infection des complications comme le phlegmon, l'arthrite et ce à tout âge, mais aussi des complications neurologiques et j'en passe.

Je déconseille l'automédication qui consiste à prendre soit même un traitement médicamenteux : vous voulez vous soigner vous-même ? Comprenez les plantes et utilisez-les ! Les médicaments ont des effets moins anondins et plus difficiles à comprendre pour des non professionnels.

Huile essentielle : mal de gorge

Depuis plus de 15 ans, quand j'ai mal à la gorge et que cela ressemble trait pour trait aux angines que j'ai déjà connues, je me soigne moi-même. Pour soulager le mal de gorge qui avouons-le, est insoutenable à chaque déglutition, je prends un cuillère à café de miel avec une goutte d'HE (Huile Essentielle) de citron. C'est super bon, ça rappelle d'ailleurs les pastilles pour la gorge dont je ne citerai pas les marques... Et ça soulage vraiment ! Il faut savoir que le mal de gorge est provoqué par l'inflammation, qui est un phénomène naturel que le corps mets en place pour se défendre contre les germes. L'inflammation se manifeste par un oedème et une douleur, entre autres. En ce qui concerne l'inflammation de la gorge, il "suffit" de boire du chaud ou de manger pour se sentir soulagé, même si c'est momentané. Le miel fait un peu le même effet : il rend l'oedème moins irritant pour l'intérieur de la gorge. Le citron étant un antiseptique plein de vitamine C, il aide à combattre les microbes et stimule les défenses immunitaires, tout ça pour accélérer la guérison. Il possède aussi des propriétés anti-inflammatoires qui diminuent la douleur causée par l'inflammation. Attention toutefois, si vous avez de la fièvre, consultez le médecin, car les angines mal soignées sont très mauvaises pour la santé !

Vous n'avez pas d'huile essentielle de citron ? D'autres HE soulagent le mal de gorge. Mais il n'y a pas de recette miracle : une fois le mal de gorge présent, vous mettrez forcément plusieurs à vous en remettre. Toutes les huiles essentielles réputées pour leur pouvoir antiseptique et antiflammatoire aideront. Lavande, eucalyptus, thym... Bien sûr, à ne pas prendre tous à la fois ! Restez raisonnable dans votre consommation : 1 goutte sur un sucre, 3 fois par jour, aide déjà bien.

Vous pouvez aussi consommer les huiles essentielles en inhalation ou en diffusion pour traiter un mal de gorge : 1 goutte de citron et 1 goutte de lavande sur un comptimé neutre ou dans un peu d'huile, que vous plongez ensuite dans l'eau bouillante de votre inhalateur.

Miel et mal de gorge

L'angine peut être bien soulagée par le miel, grâce à sa texture qui tapisse la gorge pendant quelques minutes et à ses multiples effets naturels. Si en plus, vous faites votre propre miel (surtout de lavande), alors vous pourrez aussi adoucir votre gorge et lutter contre l'infection. C'est mon traitement naturel préféré contre l'angine.

Des plantes sauvages contre l'angine ?

Si vous avez déjà parcouru d'autres articles de mon blog, vous savez comme je préfère les plantes sauvages, fraîchement cueillies, aux huiles essentielles et aux médicaments. Tout simplement parce que je suis dans une démarche d'autarcie (vie en autonomie totale avec la Nature), et que dans mon coin, y a pas de citron ! Il est également plus long et plus complexe de fabriquer ses propres huiles essentielles que de se pencher pour cueillir des feuilles.

Les feuilles de ronce et de plantain qui sont bien sauvages et abondantes partout en France, mais aussi les feuilles de fraisier et le thym que vous faites pousser au jardin, ont la capacité de resserrer les tissus (propriété astringeante) et donc de diminuer le gonflement dans la gorge. Car c'est ce gonflement qui provoque les douleurs à la déglutition lors d'une angine qui vous donnent envie vous arracher les amygdales. 3 feuilles de ronces par exemple, 3 à 5 fois par jour, aident bien. Faites bouillir un peu d'eau, jetez-y les feuilles et éteignez le feu. Laissez infuser 10 minutes en laissant refroidir dans une tasse. Quand la température est Ok pour vous, faites un gargarisme. Vous pouvez aussi faire une tisane mais à condition de faire des gargarismes avec .